L’atelier du 19, un logement pédagogique environnement -santé

Affiche du logement pédagogique environnement-santé

L’Ireps est associée au dispositif de recherche DISPROSE (acronyme pour Dispositif de Recherche Interventionnelle en Santé Environnementale).

Crée en avril 2015, ce dispositif a pour but de réunir des représentants d’équipe de chercheurs, de décideurs et de porteurs de projets de santé du territoire du Poitou-Charentes, afin de favoriser le développement de recherches et d’actions en Santé Environnementale.

Pour les équipes de recherche, sont représentés dans ce dispositif : le Centre Hospitalier Universitaire (CHU), l’Université de Poitiers, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), l’Institut des Risques Industriels Assurantiels et Financiers (IRIAF) et le Centre sur l’Intégration Economique et Financière (CRIEF). Du côté des décideurs de Santé Publique, sont représentés l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Nouvelle-Aquitaine ainsi que le Conseil Départemental de la Vienne. Enfin, les acteurs de terrain sont présents grâce au GRAINE Poitou-Charentes, à la Mutualité Française Poitou-Charentes et à l’Ireps Nouvelle-Aquitaine.

Le premier projet initié par ce dispositif est un projet de recherche particulièrement prometteur porté par l’Université de Poitiers. Il s’intéresse à un sujet d’actualité : l’exposition des femmes enceintes aux perturbateurs endocriniens – substances chimiques que l’on trouve dans des objets de consommations ordinaires, cosmétiques, contenants alimentaires, produits d’entretiens… Dénommée PREVED (pour Prevency Prevention Endocrine Disruptor), cette recherche est pilotée par une spécialiste du sujet, le Dr Marion AlbouyLlaty. Il s’appuie sur l’expertise opérationnelle de la Mutualité Française (Programme Ma Maison Mon Environnement Santé) ainsi que celle de l’Atelier du 19, un logement pédagogique santé-environnement situé dans le quartier des Couronneries à Poitiers, animé par l’Ireps et le GRAINE Poitou-Charentes.